16 octobre 2015

Explorer le Dublin littéraire

Ce matin, je vous propose d'explorer le Dublin littéraire avec moi. Cette ville occupe à présent une place au chaud dans la géographie de mes souvenirs. J'ai aimé sa taille humaine, la cordialité de ses habitants. Perceptible à chaque tournant, la littérature coule dans ses veines, nous surprend au détour d'une allée, s'inscrit dans la pierre. Fiers de leurs belles-lettres, les Irlandais m'ont touchée par leur enthousiasme et ont solidifié mon désir de faire rayonner la littérature québécoise. Leur lutte pour la reconnaissance de leur culture face à l'hégémonie britannique est inspirante. J'ai choisi cette destination par instinct, sans trop réfléchir ; et pourtant, depuis mon retour, j'ai l'impression que ce voyage occupera une place importante dans mon parcours de lectrice. Alors, on s'y promène ?

La tournée des pubs littéraires











Rendez-vous par excellence pour les amateurs de bonnes bières et d'anecdotes littéraires, la tournée des pubs de Dublin nous fait s'accouder sur des comptoirs chargés d'histoire, fréquentés jadis par des auteurs célèbres. Deux comédiens enjoués animent cette soirée et nous livrent des extraits de textes. Cette visite, tout aussi instructive qu'amusante, permet de s'initier à la culture du pub et aux écrivains irlandais dans une ambiance amicale. Beckett, Joyce, Wilde prennent vie devant nos yeux et font renaître l'atmosphère d'antan comme par magie. Une belle balade pas soûlante du tout !

La bibliothèque de Trinity College













Avec ses alcôves, son plafond voûté et ses étagères en bois foncé, la bibliothèque de Trinity College rend admiratif. Elle renferme 200 000 volumes anciens, dont le fameux Livre de Kells, un manuscrit magnifiquement enluminé qui a été réalisé vers l'an 800. Pour consulter un ouvrage, les étudiants du campus doivent s'adresser aux bibliothécaires, car le système de classement peut dérouter : les livres sont rangés par taille ! Voilà une disposition harmonieuse que n'aurait pas reniée l'esthète Oscar Wilde et qui continue de ravir les visiteurs de passage (tout en offrant un gain d'espace). Je vous conseille de vous y rendre en fin de journée pour éviter la foule. Nous avons aussi apprécié la visite guidée de la faculté – qui compte parmi ses anciens élèves Bram Stoker, Jonathan Swift, Beckett et Wilde. Quel romantisme que de flâner dans cet endroit !

Le musée des écrivains











Installé dans une maison géorgienne, ce musée aurait besoin d'un vent de fraîcheur pour améliorer son allure. Si le bâtiment souffre d'un manque d'entretien, le contenu de l'exposition vaut le détour. Munie d'un audio-guide, j'ai passé plusieurs heures à parcourir le patrimoine littéraire de l'Irlande. La première édition de Dracula et le piano de Joyce ont piqué ma curiosité. Mais, plus profondément, j'ai été marquée par le lien qui unit les Irlandais et les lettres. En jouant constamment avec les sonorités de la langue anglaise, en vers ou en prose, ce peuple a cultivé son identité et préservé son originalité. Pour un si petit pays, c'est tout de même remarquable.

La littérature au cœur de la ville












Je ne pouvais pas visiter Dublin sans saluer mon cher Oscar ! Il fait face à sa maison d'enfance dans le joli parc Merrion Square. Plus loin, au 30 Kildare Street, on peut observer la demeure où a vécu Bram Stoker. Au nord de la Liffey, on croise la statue de James Joyce, tandis que les pavés de la cité sont parsemés de plaques de cuivre marquant la trajectoire de son roman Ulysse. Au centre de la cathédrale Saint-Patrick, se tient le tombeau de Jonathan Swift, père des Voyages de Gulliver. Dublin rend aussi hommage à ses écrivains en nommant des ponts en leur honneur. De plus, sur la devanture de bars et de restaurants, il n'est pas rare de retrouver leur portrait ou quelques citations. On sent que la ville a influencé ses auteurs et que ceux-ci forgent son visage de façon réciproque.


16 commentaires:

  1. C'est le genre de billets que j'adore ! L'Irlande est un pays qui me tente beaucoup aussi. Merci pour la balade Topi :) Je n'ai lu que Wilde parmi ces auteurs (et encore, je n'en ai lu qu'un seul de lui) mais ils figurent tous sur une liste quelque part. Ça doit être génial de "marcher dans leurs pas" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore lire tes escapades moi aussi ! Oui, c'était super chouette. La littérature est vraiment partout à Dublin. Et à la campagne, on sent l'âme des poètes :)

      Supprimer
  2. Merci pour cette chouette balade, Topi !
    Effectivement, c'est un classement original que celui de la bibliothèque du Trinity College !
    Quant aux pubs littéraires, j'adore le concept héhé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça surprend comme choix, mais j'aime beaucoup les petits livres tout en haut ! Hihi, oui, marier l'ivresse des mots et de la bière, c'est très agréable :)

      Supprimer
  3. Wow et re-wow. J'adore comment tu nous racontes; on s'y croirait. Merci de ces beaux partages,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me fait plaisir, ma belle Suzanne ! Douces bises :)

      Supprimer
  4. On a (re)vu tout cela cet été, à Dublin, et ton billet me rappelle plein de beaux souvenirs... Merci pour cette compilation et pour ces infos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était ton deuxième séjour, quelle chance ! Ces lieux vont nous inspirer encore très longtemps :)

      Supprimer
  5. Je veux y aller je veux y aller, je veux y aller!
    Merci pour ce billet!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'imagine tellement là-bas ! La nature, les pubs, la littérature, ça te plairait assurément :)

      Supprimer
  6. Merci pour ce joli voyage... L'Irlande est un pays que je connais pas (encore ^^) et j'ai une furieuse envie d'y mettre les pieds !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lili et bienvenue chez moi :) Je te souhaite de réaliser ce rêve. C'est un pays enchanteur !

      Supprimer
  7. Cela donne le goût de mieux connaître cette île qui se souvient de ses auteurs. J'espère que nos gouvernants y prendront un modèle pour mieux partager notre culture. Merci de nous communiquer ton enthousiasme de voyageuse littéraire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je l'espère aussi de tout cœur ! Nous avons des artistes si talentueux au Québec. Merci maman :)

      Supprimer
  8. Tu as dû passer de belles vacances! La bibliothèque de Trinity College est probablement la biblio au monde qui m'attire le plus. Ça dû être merveilleux!
    Les livres y sont rangés par taille?? C'est tellement étrange! Sais-tu comment ils s'y retrouvent?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai adoré mon voyage ! Les Irlandais sont très sympathiques. Je ne sais pas comment ils font pour s'y retrouver, mais les livres sont vraiment classés par taille. C'est un lieu impressionnant ! :)

      Supprimer